Le kayak, parfois confondu avec l’aviron ou le canoë, est un canot permettant de voguer sur la mer en utilisant des pagaies, afin de propulser l’embarcation et de la diriger de droite à gauche. Ayant commencé leur périple historique chez les inuits les utilisant à des moyens de pêche et de chasse, ils furent construits avec des peaux de phoque, puis progressent vers le bois flotté. Penser pour un seul chasseur, le kayak fut appelé “bateau du chasseur” et devait être sur mesure de dimensions de celui ci en suivant certaines règles strictes, afin d’assurer un confort et une efficacité optimale pour son propriétaire. Les peuples autochtones avaient également des techniques d’esquimautage afin de protéger le passager en cas de retournement de son kayak dans les eaux froides et préserver ainsi intact son corps.

L’évolution du kayak se fait en même temps que le contact avec les peuples européens progresse, et celui ci ne devient plus aussi coutumier auprès des peuples de l’arctique, sa pratique connait un succès à partir des années 70 en France notamment dans les eaux vives telles que les rivières ou le kayak est optimal pour naviguer dans ces eaux difficiles à accéder par canoë, le kayak étant plus court, solide, maniable et surtout moins onéreux.

Avantages du kayak gonflable :

C’est en Europe qu’apparaissent les premiers kayaks gonflables fabriqués en tissus caoutchouteux. Ils offrent de nombreux avantages pratiques dont on peut citer notamment :

  • Faciles à transporter : il n’est plus nécessaire de prévoir tout un remue ménage afin de s’organiser pour faire une virée en mer avec son kayak, il vous suffit de le mettre dans le coffre de votre voiture et l’emporter où bon vous semble. Le gonflage dure environ 5 à 8 minutes et le dégonflage et encore plus rapide.
  • Poids léger : le poids d’un kayak gonflable est largement inférieur à celui d’un kayak en polyéthylène ( polymère ) grâce à sa matière en toile épaisse qui s’avère être résistante.
  • Une sécurité garantie : bien que gonflable et en toile, il est très difficile de percer un kayak gonflable, celui ci s’avère être résistant aux courants les plus ardus
  • Un coût abordable : au vu de la disponibilité des matériaux, le kayak gonflable n’est pas onéreux et son rapport confort/prix est assez élevé.
  • Faible tirant d’eau : augmentant la maîtrise de l’embarcation et permettant de pénétrer des zones difficiles d’accès.

Les points négatifs du kayak gonflable :

Demandant un minimum d’entretien, pour le séchage de celui ci avant de le plier par exemple, ils ne sont également pas autorisés à aller loin, et ne peuvent dépasser les 300 m en mer et ne possèdent pas un grand nombre de places disponibles.

Articles and co :

Jet sur l'eau